Découvrez Prochainement

Nos Matières premières pour la fabrication de cosmétique

Découvrez Prochainement

Nos Matières premières pour la fabrication de cosmétique

Lait d’Avocat Visage & Corps

Découvrir la gamme

Shampoing Soin Quotidien

Découvrir la gamme

MOHINI


Notre philosophie & de nos objectifs

Comment l’aventure a-t-elle commencé ?

La gamme de produits cosmétiques « Simonne Fabre » est née en octobre 2008 suite aux retrouvailles fortuites de deux anciens collaborateurs de Firmenich : Günter Holzner -chimiste et ancien directeur des laboratoires d’application, aujourd’hui à la retraite-  et le Dr Jérôme Fabre – cadre dirigeant de différentes filiales de l’entreprise familiale à travers le monde et aujourd’hui directeur de Louis Tempia SA et Sharaje SA.
Ils ont décidé d’allier leurs savoirs et leur expérience pour lancer la gamme de produits cosmétiques que Günter, expert international en cosmétologie et dermatologie, a patiemment élaborée au fil du temps. Le projet commun s’est dessiné naturellement autour des formules de Günter et l’aventure pouvait alors bientôt commencer. Il restait à lui donner un  nom…
Simonne Fabre -aujourd’hui en charge de la promotion, du design et du marketing de la marque- n’a pas hésité longtemps tant elle a été séduite par la délicatesse des textures, la finesse des parfums & l’efficacité des formules proposées par Günter.

Quelle est notre ambition ?
Notre ambition commune est de proposer aux femmes soucieuses de préserver leur peau des effets du vieillissement, des produits cosmétiques ayant été testés en milieu hospitalier – bénéficiant ainsi des précieuses découvertes que la recherche en cosmétologie & dermatologie nous apportent-  contenant uniquement des ingrédients  hypoallergéniques et garantis sans parabens ni phtalates. Nous élaborons donc des produits cosmétiques avec le souci premier de respecter, voire de rétablir,  l’équilibre naturel de la peau.
De plus, afin de répondre aux exigences de tous les types de peau, y compris les plus sensibles et les plus intolérantes, Günter sélectionne parmi les ingrédients hypoallergéniques des produits naturels dont les propriétés lénifiantes, protectrices et réparatrices sont connues depuis des siècles tels que l’’huile d’olive, le beurre de karité, le miel, la propolis, l’extrait d’avocat, l’extrait d’algues, le magnésium…

Comment abordons-nous le marché ?
Pour la distribution de nos produits, nous travaillons actuellement avec des pharmaciens, des esthéticiennes, des Spas et des Centres de Soins. Nous privilégions tout particulièrement les distributeurs soucieux d’apporter un conseil personnalisé à leur clientèle et il nous paraît important d’établir un réseau de distributeurs eux-mêmes convaincus de l’efficacité de  nos produits.
Nos crèmes ont aussi récemment suscité l’intérêt auprès de thérapeutes et chirurgiens plasticiens qui, après les avoir adoptées pour leur utilisation personnelle, ont souhaité les proposer à leurs patients.
Pour promouvoir notre gamme de produits cosmétiques, nous favorisons le contact direct avec le public en participant à des salons et évènements divers (actuellement principalement dans les régions genevoise & lausannoise : «Genève Esthétique 2009 & 2010 », « Les Automnales 2009 » sur invitation des Bains de Cressy  -Hôpitaux Universitaires de Genève-, « Le Marché de Noël du Château de Coppet 2009  & 2010», « Léman Expat Fair 2009   & 2010»…)
En effet, il nous paraît important de faire découvrir au public les textures, les parfums et l’efficacité de nos produits en allant à sa rencontre, en lui parlant de nos produits et en lui offrant des échantillons. Lors des divers salons, nous faisons aussi tester nos projets en cours et pouvons ainsi tenir compte des souhaits et des critiques émis ; nos recherches scientifiques associées aux réponses du public nous permettent de proposer des produits répondant au plus près à ses exigences.
De cette façon, nos produits ont conquis énormément de  femmes, particulièrement dans la tranche d’âge de 35 à 70 ans. Les hommes commencent aussi timidement à soigner leur peau et nous percevons une croissance significative de notre clientèle masculine qui apprécie par exemple beaucoup notre Lait d’Avocat comme soin après-rasage. L’effet bouche-à-oreille nous est d’une aide très précieuse !

Quelle est notre politique de prix ?
Notre objectif principal au niveau des prix est de proposer des produits offrant un rapport qualité/prix irréprochable. C’est pourquoi nous avons choisi de renoncer momentanément aux labels « Eco » et autres certifications de sorte à ne pas devoir en répercuter le coût sur le prix de nos produits cosmétiques. Il en va de même pour la publicité que notre petit budget ne nous permet tout simplement pas d’aborder.
Nous préférons actuellement concentrer nos moyens financiers dans la qualité des ingrédients que nous intégrons dans nos formules et dans la recherche et l’élaboration de nos produits. Notre souhait est avant tout de  proposer des produits de très haute qualité au prix le plus juste.
La part esthétique de notre gamme de produits nous paraît aussi très importante. Nous pensons que le plaisir des sens, qu’il soit olfactif, visuel ou tactile, est source d’un réel bien-être ; c’est pourquoi nous accordons une attention toute particulière à la présentation et au packaging de nos produits et nous nous efforçons de  proposer une ligne aux couleurs et aux formes harmonieuses…

Cosmétiquement vôtre,

Simonne Fabre

Recherche & Développement

Monsieur Günter Holzner est chimiste et fondateur de Goldprincess®– Société de recherche contre le vieillissement de la peau. Il nous présente la gamme de produits cosmétiques « Simonne Fabre » et nous explique comment il a soigneusement sélectionné chaque ingrédient utilisé pour l’élaboration de ses formules.

Les produits cosmétiques « Simonne Fabre » sont le fruit de plus de 20 années de recherche en dermatologie et en chimie cosmétique. Leur action unique retarde l’apparition des signes du vieillissement cutané et protègent la peau contre les radicaux libres et les peroxydes responsables de la formation des rides. Cette action est basée sur un mélange unique d’antioxydants et de capteurs de radicaux libres.

Introduction théorique

Le feu de la vie « brûle » dans toutes les cellules de notre corps, y compris dans les cellules de la peau. Il nous donne l’énergie nécessaire pour vivre, marcher, penser, etc.

Ce feu est comparable à la réaction chimique que l’on peut observer dans une cheminée : chaque cellule contient une petite cheminée appelée mitochondrie. Le glucose provenant de notre nourriture y est brûlé par l’oxygène de l’air que nous respirons pour créer l’énergie nécessaire pour nous maintenir en vie.

Qu’il s’agisse du feu dans la cheminée ou des cellules de notre corps, le feu correspond à une oxydation.
Dans une cheminée, le feu est une oxydation contrôlée ; la cendre est récupérée et les gaz de combustion sont évacués. Si accidentellement la braise vient à entrer en contact avec des produits inflammables (oxydables), le feu échappe à notre contrôle et peut occasionner des dégâts considérables en ravageant une pièce, voire une maison tout entière.

Cette comparaison nous permet de comprendre pourquoi il est indispensable de protéger et de soigner notre peau et de la protéger contre l’oxydation.

Quelles sont les causes des inflammations de la peau ?

Nos cellules ont elles aussi des mécanismes permettant de contrôler cette oxydation vitale. Toutefois, si ces mécanismes sont submergés ou ne fonctionnent pas correctement – comme par exemple en période de grand stress ou en cas de maladie – des « débris de braise » (appelés radicaux libres) s’échapperont de la cellule et attaqueront les cellules voisines. Il en résultera une inflammation qui se manifeste sur la peau par la douleur, une rougeur ou une sensation de chaleur, voire de brûlure.

L’exemple le plus courant et le plus frappant de l’inflammation est le coup de soleil : la surexposition aux rayons UV du soleil a affaibli la protection naturelle de la peau. Les radicaux libres, formés par les rayons UV, s’échappent de la cellule et réagissent au contact de l’oxygène : la peau s’enflamme. Cette oxydation non contrôlée est appelée inflammation.

Elle est à l’origine de nombreuses maladies chroniques et est aussi la cause principale du vieillissement de notre peau. Avec l’âge, les défenses naturelles des cellules contre l’oxydation diminuent ; les cellules s’affaiblissent et meurent. Ce qui se traduit pour notre peau par une perte de son élasticité et de sa souplesse, elle devient plus fine et s’assèche.

L’action des antioxydants

Les antioxydants -que l’on pourrait comparer à des extincteurs – sont omniprésents dans chaque cellule vivante. Ces molécules qui protègent notre organisme contre l’oxydation sont appelées antioxydants ou capteurs de radicaux libres. Les antioxydants inactivent les radicaux libres qui ont échappé au contrôle des cellules avant qu’ils puissent être nuisibles, c’est-à-dire, avant qu’ils induisent une inflammation.

Naturellement, notre corps contient une multitude d’antioxydants. Ces derniers sont essentiels pour notre survie. Une carence d’antioxydants provoque des maladies et un vieillissement précoce. C’est pourquoi une alimentation riche en antioxydants est recommandée.

La plus grande quantité d’antioxydants disponible sur terre est contenue dans les plantes. Un des organismes ayant la plus longue espérance de vie est l’olivier : il peut vivre 1000 ans, ses feuilles et ses fruits sont gorgés d’antioxydants.

Notre peau, un organe précieux

La peau est l’organe le plus exposé aux agressions extérieures puisque sa surface est d’environ 2 m2. Elle contribue aussi activement à notre métabolisme puisqu’elle forme par exemple la vitamine D pour la construction des os. Une partie de notre respiration se fait aussi au travers de ce précieux organe.

La peau est le miroir de notre santé et de notre âge ; elle est le premier révélateur visible du vieillissement. De ce fait, elle mérite d’être protégée au mieux et soignée au moyen d’ingrédients connus pour leurs propriétés lénitives. C’est pourquoi, depuis quelques années, les chimistes incluent des antioxydants dans les produits cosmétiques, au même titre que les différentes vitamines.

Le 100% « bio et naturel » est-il le meilleur choix de soin pour notre peau ?

« Naturel » et « bio » sont des termes dont on abuse facilement de nos jours. Ils ne sont pourtant absolument pas les indicateurs garants de la bonne ou de la mauvaise qualité d’un produit de soin pour notre peau.

Fini le temps des naturalistes puristes où l’on opposait la nature 100% bonne à la chimie 100% mauvaise :
force est de constater qu’il existe bon nombre de substances 100% naturelles ayant une action néfaste sur notre organisme (p. ex. le venin de serpent) et des substances 100% chimiques dont l’action bénéfique est prouvée (l’aspirine, pour ne citer l’exemple que d’un seul médicament).

Par ailleurs, le pétrole et le charbon, sources de tant de produits chimiques, sont des substances 100% naturelles provenant de plantes préhistoriques.

Ce sont les prédispositions individuelles qui décident si un produit est bien toléré ou s’il provoque des réactions indésirables. L’exemple des allergies au blé ou au lait de vache le démontre aisément puisque ces 2 produits naturels posent problème à 20–30% de la population des pays industrialisés.

Ceci dit, l’idée « nature » ne s’oppose plus non plus aux progrès de la science et l’avenir réside clairement dans la fusion des deux éléments pour élaborer des produits cosmétiques dont l’action optimale fait partie intégrante du développement durable.

Concrètement, n’hésitez pas à essayer les produits qui vous plaisent car la beauté appartient à l’univers de la séduction et du plaisir. Observez la réaction de votre peau et jugez le bien-être que vous en retirez, ensuite seulement, vous déciderez si vous avez envie d’adopter ces produits de beauté pour un usage prolongé !

Cosmétiquement Vôtre,

Günter Holzner